Vivre avec un trouble sensoriel : guide pratique

Catégorie : [Autisme – Troubles sensoriels – Conseils pratiques]

La plupart des personnes Autistes (mais pas que) vivent avec ce qu’on appelle des spécificités sensorielles. Ces spécificités consistent le plus souvent en une forme d’hyper- ou d’hypostimulation d’un ou plusieurs sens qui ont parfois un impact non négligeable sur le quotidien et la qualité de vie de la personne. Je vous propose quelques conseils pour adapter l’environnement et le rendre plus agréable à vivre si vous ou un de vos proches en souffrez. Une partie de ses recommandations sont tirées du livre “Vivre avec le syndrome d’asperger” de Liane Holliday Willey”.

S’il y existe une multitudes de troubles sensoriels, on les classe généralement en 5 catégories :

  • Les troubles de la sensibilité tactile ou somesthésique.
  • Les troubles de la sensibilité visuelle.
  • Les troubles de la sensibilité auditive.
  • Les troubles de la sensibilité alimentaire.
  • Les troubles de la sensibilité olfactive.

Sensibilité tactile 


Définition : Affection où la personne réagit soit excessivement, soit trop peu à toutes sortes de stimulations physiques tels que les fortes pressions, la douleur ou la température. Un dysfonctionnement de ce sens peut aussi mener à une aversion pour certains types de textures (ex : mouillées, rugueuse, sableuse) ainsi que certains comportements (se laver les cheveux, serrer les mains). Il peut provoquer stress, irritabilité, distraction ou envie d’isolement.

Exemple : Refuser de porter des vêtements en laine, car le contact nous est insupportable.

Conseils :

  • Si vous n’aimez pas être touché, informez vos proches et demandez à être prévenu à l’avance ou à ne pas être touchée du tout si cela est possible. 
  • Si vous aimez les sensations de pressions : vous pouvez par exemple acheter une couverture lestée pour dormir ou porter un sac à dos/à main lourd.
  • Faites une liste des matériaux et textures que vous aimez ou dont le contact ne vous dérange pas et n’achetez que des vêtements ou objets du quotidien, etc.) qui soient faits de ceci.
  • Si vous avez besoin de vous stimuler physiquement, ne mâchez pas des stylos ou tout autre objet toxique qui risque de se fragmenter dans votre bouche. Optez plutôt pour des chewing-gum ou toute friandise à mâcher (de préférence sans sucre) ou alors un fidget cube (Ex : ici).
  • Si vous aimez broyer des objets ou les malaxer, remplissez des ballons avec de la farine, du riz ou de l’amidon de maïs par exemple.

Sensibilité visuelle 


Définition : Trouble du processus visuel affaiblissant l’aptitude d’une personne à comprendre, interpréter et gérer l’information que reçoive ses yeux. Cela peut avoir pour conséquence une mauvaise capacité de lecture ou d’écriture, une inaptitude à se faire une idée correcte des objets dans l’espace ou que des difficultés à suivre une direction et à trouver son chemin.

Exemple : Devoir mettre la luminosité de son écran d’ordinateur au minimum, car celui-ci nous semble éblouissant 

Conseils :

  • Portez des lunettes de soleil, des chapeaux pour vous protéger de la luminosité ambiante même à l’intérieur ou dans le noir (tant que cela n’entrave pas votre vision).
  • Achetez des ampoules de différentes couleurs ou puissance (aujourd’hui des LED existent qui vous permettent de choisir parmi des millions de couleurs ou niveaux d’intensité) pour créer l’ambiance lumineuse qui vous convient.
  • Entourez-vous de couleurs qui vous plaisent particulièrement à la maison et au travail quand cela est possible.

Sensibilité auditive 


Définition : Trouble qui perturbe l’aptitude d’un individu à analyser ou donner sens à une information sonore perçue par ses oreilles. Les personnes affectées par une sensibilité auditive excessive peuvent trouver certains bruits et sons effrayants, douloureux, déformés, prêtant à confusion ou envahissants au point de les empêcher de prendre plaisir aux activités de la vie quotidienne, voire d’y participer.

Exemple : Refuser d’aller dans un bar, car l’ambiance est trop bruyante pour vous et que vous n’arrivez pas à suivre les conversations.

Conseils :

  • Portez des boules quies conçues pour le sommeil léger (faites attention à toujours pouvoir entendre les véhicules et les gens lorsqu’ils vous parlent).
  • Évitez les espaces réputés pour être bruyants : bar, concert, stade de foot (mettez des boules quies lorsque vous allez dans ce genre d’endroits)
  • Mettez des écouteurs ou de la musique quand cela est possible, même au travail.

Sensibilité alimentaire


Définition : Trouble qui perturbe la capacité d’un individu à s’alimenter de manière sereine et provoque des aversions alimentaires. Tout critère sensoriel peut être l’objet de cette sélectivité, par exemple, la couleur d’un aliment, sa texture, sa température, son odeur, et même sa forme ou sa présentation. L’introduction de nouveaux aliments dans le régime alimentaire peut être difficile et provoquer anxiété, pleurs ou étouffement.

Exemple : Refuser de manger du porc, car la texture est trop caoutchouteuse.

Conseils : 

  • Si certaines textures ou saveurs vous posent un problème, faites une liste exhaustive de celles-ci et tentez de les substituer par des aliments plaisants de chaque groupe alimentaire afin de garder une alimentation équilibrée.
  • Tentez de corriger les textures pâteuses ou visqueuses en ajoutant des éléments croustillants tels que les noix, graines, carottes, tout ce que vous aimez et qui peut donner de la consistance.
  • Testez des recettes qui changent le goût et l’apparence des aliments que vous n’aimez pas en les mélangeant par exemple avec d’autres choses (ex : salade de fruit, sauce, etc.)
  • Après en avoir parlé à votre médecin, prenez des compléments alimentaires si vous avez des carences à cause d’une diète trop restrictive.

Sensibilité olfactive 


Définition : Trouble qui perturbe l’aptitude d’un individu à gérer le sens de l’odorat. Les personnes affectées par la sensibilité olfactive peuvent trouver certaines odeurs stressantes, répugnantes, voire les rendre nauséeuses. Ceci peut rendre souvent difficile, sinon impossible à la personne de manger certains aliments et/ou de se concentrer dans certains environnements.

Exemple : Trouver l’odeur des déodorants masculins bon marché beaucoup trop forte.

Conseils : 

  • Mettez un peu de votre odeur préférée sur vos vêtements comme une  écharpe ou un mouchoir afin de l’avoir à portée de main quand vous vous sentez submergé par des odeurs.
  • Bouchez-vous le nez quand vous êtes seul.
  • Achetez exclusivement des produits d’entretien et de lavage non parfumés.
  • Demandez à votre entourage de ne pas mettre de parfums ou de manger des aliments fortement odoriférants en votre présence.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à m’envoyer un mail ou à me contacter sur ma page Facebook pour m’en faire part. À bientôt !


Plein Potentiel – Prenez votre destin en main –

Étiquettes : , ,