Mâcher du chewing-gum contre le TDAH, vraiment ?

Mâcher du chewing gum

Mâcher du chewing-gum contre le TDAH, vraiment ?

Si mâcher du chewing-gum est souvent socialement mal vu et est perçu comme un signe de distraction voir de d’impolitesse, la science nous révèle que surprenamment l’action de mâcher a de nombreux bienfaits pour la santé.

 

Mais alors quel est le rapport avec le TDAH ? Si beaucoup de personnes ont tendance à mâchouiller tout ce qui leur tombe sous la main, cette tendance est particulièrement présente chez les personnes TDAH ou autiste (votre auteur ici présent à par exemple eu l’idée de cet article en se rendant compte qu’il mâchouillait sans cesse son stylo).

 

Pourquoi mâchouille ton ? On peut citer ici deux principales raisons : ce comportement est souvent vu en compensation pour calmer une anxiété, ou bien pour réduire une overdose sensorielle notamment chez les personnes autistes.

 

On peut trouver une utilité similaire dans les comportements de balancement répétitifs ou d’agitation motrice comme le fait de taper du pied, il semblerait que le fait d’effectuer un geste rythmique ait un effet relaxant.

 

Que dit la science à propos du fait de mâchouiller ?

–          Mâchouiller augmente la mémoire.

–          Mâchouiller augmente l’oxygénation du cerveau.

–          Mâchouiller améliore la performance cognitive (avec des performances similaires voir supérieures à la caféine).

–          Mâchouiller augmente l’attention et le niveau de vigilance et le niveau de réaction.

–          Mâchouiller améliore l’humeur.

–          Mâchouiller réduit le stress.

–          Mâchouiller réduit l’anxiété.

–          Mâchouiller augmente la productivité.

 

Si la plupart des effets sont modestes en termes d’intensité, ils sont néanmoins présents et sont facilement accessibles au quotidien.

 

Autres bénéfices inattendus mais potentiellement intéressant : mâchouiller du chewing-gum ou autre peut être une bonne technique pour vous aider à arrêter de vous ronger les ongles !

 

Mais alors, que mâcher ? Pour finir, plusieurs propositions s’offrent à vous : si le choix le plus commun  de votre nouvel outil de productivité peut-être un chewing-gum (avec des bénéfices pour l’hygiène bucco-dentaire), d’autres alternatives existent comme des bracelets à mâcher ou autre produits de la petite enfance, le choix vous appartient !

 

Sources :

–          https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4450283/

–          https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4449949/